exposition_especes_captives

Les objets sont abandonnés en pleine nature et ont une durée de vie 1000 fois supérieure aux espèces animales.
Assez de temps pour que les animaux et les végétaux se noient dans des continents de plastique, de verre et d’aluminium.
L’exposition englobe une série de 8 portraits d’animaux marins et illustre des espèces mi-animales mi-déchets.

Ces animaux mettent en évidence le contraste entre la beauté animale et nos poubelles.
Ils sont attachés et prisonniers par nos déchets. Ils sont victimes des tonnes d’ordures qui sont déversées chaque année dans nos mers et océans.

Des nouvelles espèces faites de déchets serait-elles entrain de naître ?

Exposition du 31 Août au 22 Septembre 2019 au Domaine Restinclières à Prades-le-Lez (34) organisé par l’Artothèque à Montpellier et la Maison Départementale de l’Environnement

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!